Publié le 11 octobre 2018

Les clés d'un bon pitch

Un « pitch » est un espace de temps d’une ou quelques minutes, durant lequel, un entrepreneur ou futur entrepreneur présente son projet.

Ce terme anglo-saxon a pour origine la synthèse en une phrase ou un paragraphe d’une œuvre de fiction. Le pari du présentateur est de réussir son exposé, dans un temps très limité, en transmettant sa passion de sorte de susciter auprès de son auditoire l’envie d’être rejoint dans son aventure entrepreneuriale.

L’exercice est délicat, donc il nécessite un entrainement. Ne pensez pas improviser, vous risqueriez d’oublier un élément ou de dépasser le temps imparti. En vous préparant, vous trouverez les bons mots et le bon rythme.

Réussir son pitch, c’est savoir raconter une histoire. Dans toute histoire, il y a un début … une origine. Ne croyez pas que celle-ci n’a pas d’importance. Au contraire, la genèse de votre projet permet de faire comprendre aux investisseurs comment l’idée vous est venue de créer votre entreprise et pourquoi vous avez décidé de devenir entrepreneur.

Présentez-vous ainsi que votre équipe en mettant en évidence la somme des compétences que vous avez su réunir. Un investisseur « mise » plus sur une équipe que sur un projet et il essaiera d’apprécier la solidité de cette équipe, sachant bien que des dissensions entre associés sont  le plus souvent mortifères.

Bien entendu, le marché ciblé, les moyens nécessaires, les objectifs fixés, les perspectives de sortie… sont des items à ne pas oublier. Concernant ce  dernier point, évitez le poncif d’une cession à Google ou autre géant. Si vous n’avez pas d’idée précise sur ce sujet, autant ne pas l’évoquer. N’oubliez pas également de parler de la concurrence et par déduction de vos avantages concurrentiels.

Vous serez peut être tenté d’être exhaustif et donc de vouloir tout dire en allant vite. Pour être bien compris, mieux vaut en dire moins calmement que plus à toute vitesse. Tout aussi important que le débit, le volume de votre voix doit être ni trop faible ni trop fort. Enfin, à vouloir éviter d’être trop classique vous pourriez être trop original, or, un pitch obéit à quelques règles interrogeables. Autre conseil, fuyez les termes techniques de sorte d’être compréhensible par tous vos auditeurs et non quelques initiés.

Enfin, soyez séduisant, convaincant. Un pitch, c’est raconter une aventure, un rêve que vous cherchez à réaliser. Pour autant, il est fort probable que celles et ceux qui vous écoutent  ne soient pas tous des rêveurs et qu’ils attendent de vous de la crédibilité et donc du concret. Il faut vendre mais surtout ne  pas survendre.

Pour terminer, je reprendrai la citation de Boileau : « ce qui se conçoit bien s’énonce clairement.  Et les mots pour le dire arrivent aisément ».
Par conséquent, ayez les idées claires de sorte d’éviter la question qui fâche : mais que fait cette entreprise ?

Contactez-nous

Notre Expert

Hervé VANDERHAEGEN

Directeur de Participations - IRD Gestion

+33 3 59 31 20 09
hvanderhaegen@irdgestion.fr
Mentions légales
Nous utilisons des cookies pour optimiser notre service et améliorer la qualité nos contenus. En poursuivant votre visite, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus