Publié le 27 novembre 2019

Anticiper pour mieux céder !

Pour un dirigeant, la transmission de son entreprise demeure une aventure, inédite et exceptionnelle.

Depuis plus de 35 ans, l’ambition de NORD TRANSMISSION, marque d’IRD CONSEIL, est d’accompagner le dirigeant afin de valoriser le travail entrepris, parfois tout au long d’une vie, en favorisant la pérennité de la société et des emplois associés, en s’assurant des capacités de développement de celle-ci pour l’avenir.


  • Le meilleur conseil à donner à un dirigeant ?

Être très amont, en anticipation de la cession, car des opportunités peuvent se présenter et il convient d’être préparé à les saisir, avec confiance et sérénité. Pour être au mieux de l’ensemble des aspects, nous pensons qu’anticiper la cession au minimum 3 ans à l’avance s’avère idéal.


  • Pourquoi anticiper pour mieux céder ?

Deux raisons principales :

- La première est de préparer son entreprise pour optimiser sa valorisation.
La méthode des comparables est incontournable pour valoriser une entreprise. Elle repose sur l’application d’un multiple à sa rentabilité dite « normative » basée sur les exercices passés, celui en cours voire l’exercice suivant, ce notamment si la tenue de tableaux de bord, de budgets et le suivi d’un carnet de commandes le permettent.
Le multiple est déterminé par constatation de transactions sur un échantillon représentatif d’entreprises similaires (secteurs d’activité et géographique, taille, perspectives, etc.). L’évaluateur va alors améliorer ou diminuer ce multiple en fonction des caractéristiques comparatives. Dès lors, une entreprise qui les aura appréhendées, tout en ayant cerné les risques inhérents à son activité et à son secteur, sera mieux valorisée que la moyenne.

- La seconde raison pour laquelle il convient d’anticiper pour mieux céder est évidemment de permettre une transmission fluide et sécurisée.
Pour cela, plusieurs années avant la transmission, il est nécessaire de réaliser un diagnostic général de son entreprise portant sur tous les aspects. A ce titre, les points de frictions d’une négociation future pourront être corrigés dans l’idée d’un risque acceptable pour un acquéreur.


  • Quelles seraient les raisons pour lesquelles une entreprise ne serait pas cessible ?

Il arrive plus souvent qu’on ne le croit qu’une entreprise ne soit pas cessible.
De multiples raisons. Elles peuvent être liées à une dépendance anormale de l’entreprise à son dirigeant (manque d’encadrement), à un client (poids trop significatif dans le CA et/ou dans la marge), à un fournisseur (sécurité des approvisionnements).
Mais d’autres raisons très diverses en sont à l’origine. C’est ce que nous sommes amenés à creuser, avec le dirigeant, dans le cadre de notre démarche de diagnostic pré-cession.


  • Un autre bon conseil pour un dirigeant ?

Ne pas hésiter à se faire conseiller dans le cadre de ses démarches.
Il est important pour le dirigeant de s’inscrire dans une dynamique structurante afin de prendre de la hauteur et ainsi parvenir à un état des lieux objectif de son entreprise.
Choisir un partenaire dont le savoir-faire est reconnu en cession-acquisition est la garantie de l’aboutissement à terme de la transmission, aux meilleures conditions d’ensemble, grâce à une approche concrète, à un accompagnement de proximité, dans le respect d’une stricte confidentialité.

Contactez-nous !

Nord Transmission

Notre Expert

Julien GHESQUIERES

Consultant - Nord Transmission

+33 3 59 31 20 33
jghesquieres@groupeird.fr
Mentions légales
Nous utilisons des cookies pour optimiser notre service et améliorer la qualité nos contenus. En poursuivant votre visite, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus