J.G. CRETON (Euradif) ouvre son capital aux fonds GEI et Nord Croissance

Jean-Gabriel Creton, dirigeant-actionnaire historique du groupe EURADIF, acteur majeur sur le marché français de la porte d'entrée, se donne les moyens d'assurer son fort développement et d'amorcer sa transmission.Il ouvre son capital aux fonds GEI et Nord Croissance.


Le fonds d’investissement GEI entre au capital du groupe EURADIF aux côtés de Nord Croissance, actionnaire historique depuis 2009. EURADIF crée, fabrique et commercialise des portes d’entrée, des ouvrants monobloc et des panneaux pour portes d’entrée en aluminium et PVC. Objectif : accompagner Jean-Gabriel CRETON et son fils Mathieu dans la poursuite du développement de l’entreprise en France et en Europe. EURADIF réalise aujourd’hui 22 M€ de Chiffre d’affaires et emploie 150 personnes.


Créé en 1995 par Jean-Gabriel Creton, EURADIF est un acteur majeur dans la fabrication et la distribution en B2B de panneaux de portes d’entrée sur le marché français. À la demande de ses clients, essentiellement tournés vers le marché de la rénovation, le groupe a récemment complété sa gamme par la production d’ouvrants monobloc et de portes d’entrée complètes.

Avec deux sites de production totalisant 20.000 m2 à Béthune et Godewaersvelde et un effectif d’environ 150 salariés, le Groupe a atteint un Chiffre d’affaires de près de 22 millions d’euros en 2017, en croissance de 30% depuis 2015. Cette croissance s’inscrit dans une dynamique d’innovation à l’écoute du marché : l’entreprise a investi plus de 6 millions d’euros durant ces trois dernières années, en intégrant progressivement de nouveaux métiers et en industrialisant sa production. 

En 2018, le groupe assume ses ambitions en accueillant à son capital le fonds GEI, qui poursuit l’aventure aux côtés de Nord Croissance, actionnaire historique depuis 2009. Les deux fonds partenaires investissent ensemble afin d’accompagner Jean-Gabriel Creton, Matthieu Creton (Directeur Opérationnel du groupe) et leurs équipes, dans cette nouvelle étape charnière de la vie du groupe familial. GEI et Nord croissance deviennent ainsi actionnaires de référence, aux côtés du dirigeant fondateur qui reste aux commandes. 

Structuré, rentable et doté d’un outil de fabrication à la pointe de la technologie, le groupe s’est donné les moyens de continuer à gagner des parts de marché. L’absence de recours à une dette senior dans le montage permet au dirigeant de garder les coudées franches afin de concrétiser une ou plusieurs opérations de croissance externe à l’étude. Indépendamment de la réalisation de ces opportunités, le groupe ambitionne de dépasser le cap des 30 M€ de Chiffre d’affaires d’ici à 2022. Des postes sont à pourvoir pour accompagner cette croissance organique en France et en Europe.

Ajouté le 06 juin 2018

  • Partager avec :