FMB Technologies finalise l’acquisition de GIH

L’entreprise spécialisée dans l’injection plastique, principalement à destination du secteur automobile finalise l’acquisition de GIH.

Ce regroupement permet à FMB Technologies de plus que doubler sa taille et de créer ainsi une nouvelle ETI.

L’actionnaire principal de FMB Technologies est accompagné par le Fonds Avenir Automobile (Bpifrance Investissement), par le fonds Nord Croissance (IRD Gestion) et le Fonds Humanis Croissance Hauts-de-France.

FMB Technologies, société présente dans le domaine de l’injection plastique à destination de l’automobile, du bâtiment et de la pharmacie a réalisé l’acquistion de GIH, groupe familial français. L’actionnaire majoritaire de FMB Technologies (Emmanuel Mauduit) accueille au capital le Fonds Avenir Automobile (géré par Bpifrance Investissement) et le fonds Nord Croissance (géré par IRD GESTION).

GIH, société familiale basée dans le Pas-de-Calais est un acteur de l’injection plastique intégralement focalisé sur le secteur automobile. L’entreprise est reconnue pour son expertise en bi-injection et tri-injection et en particulier pour sa capacité à injecter des matières expansantes amenées à se développer dans l’automobile.

Cette opération permet, au travers de la consolidation de deux acteurs du secteur de la plasturgie, la création d’une nouvelle ETI employant plus de 320 personnes. Le groupe ainsi constitué est présent en France et à l’international avec des sites en Roumanie et en Turquie. Ce rapprochement permet également de pérenniser la position de fournisseur clé de premier rang de GIH dans le secteur des matières expansantes, tout en diversifiant la base clients automobile et hors automobile du nouvel ensemble.


Au travers de cet investissement, Bpifrance renforce son implication dans FMB Technologies, déjà membre du réseau Bpifrance Excellence et futur membre de la première promotion de l’Accélérateur Automobile présenté lors du Mondial de l’Automobile à Paris.


Pour Emmanuel Mauduit, PDG du nouvel ensemble, “Cette opération permet de faire entrer au capital du groupe ainsi constitué des investisseurs de long terme, capables de comprendre les enjeux de la sous-traitance automobile et d’accompagner le groupe dans ses projets de développement”.

Ajouté le 11 novembre 2018

  • Partager avec :